Catégories
Traduire
    Traduire depuis:

    Traduire vers:

Pour nous suivre:
  • RSS Feed
  • Subscribe via Email
expatriation

ART

Pensée du jour : art minimal… arte minimalista…

.

.

Le caractère théâtral de l’art minimal

se révèle en des lieux vides, abandonnés,

dans une situation où l’objet et l’art eux-mêmes sont absents.

.

.

Il carattere teatrale dell’arte minimalista

si rivela in dei luoghi vuoti, abbandonati,

in una situazione dove l’oggetto e l’arte loro stessi sono assenti.

.

Michael Fried

.

.

.

Cliquez ici pour voir l’index de toutes les « pensées du jour » déjà publiées.

.

Clicca qui per vedere l’indice di tutte le « pensieri del giorno » già pubblicate IN ITALIANO

.

.

Regard insolite et minimaliste sur le lungolago de l’Isola Maggiore

.

.

Sguardo insolito e minimalisto

sul lungolago di Isola Maggiore

.

.

.

« Ne regardez pas les choses ordinaires de manière ordinaire »
Dogen

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Propongo oggi una passeggiata fotografica a tema nella strada di lungolago di Isola Maggiore.

.
Ho fotografato solo con un teleobiettivo.

.
Il mio argomento (il tema): piccoli dettagli nel lago Trasimeno, nelle immediate vicinanze della riva.

.
Ho optato volontariamente per uno stile un po’ minimalista.

.

Come queste foto generavano spesso un’atmosfera abbastanza zen, ho associato con ciascuno di essi un pensiero che mi sembrava personalmente gli rispondere.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

La photographie à tout prix du touriste qui mitraille tout ce qui bouge, tout ce qui ne bouge pas,  ou encore tout ce que le guide lui indique, le distancie en fait de l’expérience immédiate disponible.

.

La photo à tout prix et... de tout !

La photo à tout prix et… de tout !

.

Cette attitude l’empêche de s’imprégner de l’ambiance qui l’entoure, de ressentir pleinement la beauté et l’originalité du cadre où il évolue.

Rappelez-vous la pensée à ce sujet : cliquez ICI.

.

.

Au contraire, la photographie implique de se plonger pleinement dans le moment présent, de prendre pleinement conscience de son environnement, de son tout et de ses moindres détails.

.

Il faut acérer son regard.

Il faut regarder « autrement ».

.

Dans cette optique, je vous ai déjà décrit l’utilité de promenades photographiques « à thèmes »:

.

.

.

Alors aujourd’hui, je vous propose quelques photos, réalisées dans la sempiternelle strada di lungolago, avec comme « plat du jour »:  détails divers, observés dans le Trasimène aux abords immédiats de la rive.

.

.

.

.

.

Technique utilisée

.

Je me suis seulement muni de mon SONY a 6000 et de mon téléobjectif Sony E 55-210mm.

.

Et  j’ai opté pour un style photographique d’orientation « minimaliste ».

Si vous ne voyez pas exactement ce que j’entends par là, je vous renvois à de précédents articles :

.

 

 

.

.

.

.

.

Les photos

.

En triant l’ensemble des photos faites, je leur ai souvent trouvées une dimension plus ou moins « zen » : éloge du vide, relation avec la nature, expression d’impermanence.

.

J’ai donc eu envie d’accoler à chaque photo une citation qui me parlait, qui me renvoyait un écho de la vue proposée.

.

A cet effet, durant le choix des photos à vous présenter, j’ai simultanément feuilleter un excellent blog de citations que je me permets d’ailleurs de vous recommander.

 

"L'expérience du silence seul est la vraie et parfaite connaissance."Ramana Maharshi

« L’expérience du silence seul est la vraie et parfaite connaissance. »
Ramana Maharshi

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

"Votre expérience du monde est déterminé par la façon dont vous le voyez, ce qui explique pourquoi, lorsque vous modifiez votre perception de vous-même, vous transformez aussi le monde dans lequel vous vivez."Guy Finley

« Votre expérience du monde est déterminé
par la façon dont vous le voyez,
ce qui explique pourquoi,
lorsque vous modifiez votre perception de vous-même,
vous transformez aussi le monde dans lequel vous vivez. »
Guy Finley

 

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

"Il y a ceux qui voient la réalité et qui disent : Pourquoi ? Et il y a ceux qui rêvent de l'impossible et qui disent : Pourquoi pas ?"George Bernard Shaw

« Il y a ceux qui voient la réalité
et qui disent : Pourquoi ?
Et il y a ceux qui rêvent de l’impossible
et qui disent : Pourquoi pas ? »
George Bernard Shaw

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

"Nos peurs les plus profondes sont comme des dragons gardant notre trésor le plus secret."Rainer Maria Rilke

« Nos peurs les plus profondes
sont comme des dragons
gardant notre trésor le plus secret. »
Rainer Maria Rilke

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

.

Lire la suite de cette entrée »

Des ronds dans l’herbe…

.

Papier peint, abstrait, impressionnisme…

.

.

Tracciare cerchi nell’erba…

.

Carta da parati

Arte astratta, Impressionismo

.

.

.

Des ronds dans l'herbe...

Des ronds dans l’herbe…

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Al nostro ritorno dal Belgio, abbiamo fatto tappa un piccolo passo sopra di Milano, in un albergo situato accanto all’autostrada.
Nessun spettacolo, né sito particolarmente degno d’interesse.

.

Non importa !

Un semplice piccolo prato selvaggio e splendidamente fioriti bastò per esaudire il mio appetito fotografico.

.

Vedete piuttosto…!

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

Hôtel Pioppeto, Saronno.Photo noir et blanc par infrarouge.Samedi 16 avril 2016 - 18:18

Hôtel Pioppeto, Saronno.
Photo noir et blanc par infrarouge.
Samedi 16 avril 2016     –     18:18

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

Pour notre retour de Belgique nous avons opté pour une première étape assez longue (841 kilomètres) afin de pouvoir profiter le lendemain de l’après-midi  en arrivant assez tôt au lac Trasimène.

.

Hôtel Piopetto à Saranno, bien après Chiasso et juste avant le ring de Milan.

Hôtel Pioppeto à Saranno, bien après Chiasso et juste avant le ring de Milan.

.

Nous avons donc choisi un hôtel situé après le passage de la frontière italienne (Chiasso) et juste au-dessus de Milan.

Situé tout au bord de l’autoroute, il devait nous permettre un départ aisé le dimanche matin.

 

Malheureusement, nous avons raté une sortie et nous sommes retrouvés prisonniers d’une série d’embouteillage.

C’est donc assez fatigués que nous avons débarqué à cet hôtel.

Nous n’avions plus l’énergie pour repartir à pied faire une ballade au centre-ville.

.

Je me suis donc contenté d’une petite marche aux alentours immédiats de l’hôtel.

Mais mon appétit photographique criait famine et je ne trouvais rien d’évident à me mettre sous l’objectif.

.

C’est alors qu’un modeste petit pré sauvage et joliment fleuri attira mon attention.

Je m’amusai à y faire quelques essais, comme les gosses qui s’ennuient et se distraient en jetant des cailloux dans l’eau pour y faire proliférer une série de cercles.

.

.

.

.

.

Les photos

.

.

D’abord, des allures de papier peint…

.

.

Sans devoir chercher midi à quatorze heures, la Nature nous offre sans cesse le spectacle de textures bigarrées et d’ordonnancements panachés.

Laissons-nous séduire sans plus…!

.

Un simple ptit champ sauvage et joliment fleuri...

Un simple petit pré sauvage et joliment fleuri…

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Idem.

Idem.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Idem.

Idem.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Idem.

Idem.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Idem.

Idem.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Idem.

Idem, avec une touche de maillage bleu.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

.

Des petits ronds dans l’eau…?

Non, dans l’herbe !

.

.

Pour rompre un peu la monotonie relative de ces différents tissages, pour varier les plaisirs, j’ai recouru à une autre technique dont vous trouverez l’explication dans l’article ci-dessous (cliquez sur le titre):

.

 

Tu me fais tourner la tête…   –   10/04/2014

.

.

Vers l'abstraction...

Vers l’abstrait…

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

.

Lire la suite de cette entrée »

Visite et achat à Deruta, centre de production majeure de céramiques peintes (2)

.

.

Visita ed acquisto a Deruta   (2)

.

centro maggiore di produzione

di ceramiche dipinti

.

.

.

Les grilles qui entourent les grands magasins sont ornées de plateaux de table en céramique peinte.Magasins au pied de la ville, le long de la E45.Deruta.

Les grilles qui entourent les grands magasins sont gaiement ornées de plateaux de table en céramique peinte.
Magasins au pied de la ville, le long de la E45.
Deruta.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

  Prima di tutto, la lettura del primo articolo è indispensabile per la comprensione di quello di oggi! 

.

Ora presento i grandi negozi di ceramica situati ai piedi della città, parallelamente all’autostrada E45.

.

E infine, mostro la tabella scelta da mia moglie Fabienne.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

La lecture du premier article est indispensable à la bonne compréhension de celui-ci.

.

Cliquez sur la flèche pour aller à l'article 1 !

Cliquez sur la flèche pour aller à l’article 1

.

.

.

.

.

Les grands magasins

au pied de la cité

.

.

Exposition de panneaux de table tout autour des grands magasins du bas de la cité.

Exposition de panneaux de table tout autour des grands magasins du bas de la cité.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

Comme indiqué dans le premier article, c’est au pied de Deruta, parallèlement à l’autoroute E45 (Perugia-Rome) que se trouvent les plus grands magasins.

C’est donc là que nous nous sommes rendus pour faire notre choix.

.

.

.

De nombreuses créations sont exposées dans les espaces libres entourant les grands magasins.

De nombreuses créations sont exposées dans les espaces libres entourant les grands magasins.

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

.

Lire la suite de cette entrée »

Visite et achat à Deruta, centre de production majeure de céramiques peintes (1)

.

.

Visita ed acquisto a Deruta   (1)

.

centro maggiore di produzione

di ceramiche dipinti

.

.

.

Deux tables en céramique peinte exposées à l'extérieur d'un des grands magasins situés en bas de la cité, juste à la sortie de la "superstrada".

Deux tables en céramique peinte exposées à l’extérieur d’un des grands magasins situés en bas de la cité, juste à la sortie de la « superstrada »  E45  qui mène à Rome.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Un anno fa, mia moglie Fabienne ha programmato di acquistare per il nostro giardino una tavola in ceramica dipinta.

.

Quindi, il 19 marzo di quest’anno, siamo tornati a Deruta, che è un po’ la capitale italiana di questa produzione artistica.

.

E oggi, vi presentiamo brevemente la città di Deruta e i sui legami ancestrali con la fabbricazione artigianale delle ceramiche di alta qualità.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

L’an dernier, Fabienne a souhaité que les différentes occasions de lui faire un cadeau soient additionnées car elle souhaitait acquérir pour notre terrasse une table en céramique peinte.

.

Durant l’automne 2015, elle m’entraîna donc à Deruta pour examiner les différentes possibilités qui s’offraient à cet égard.

.

Le projet nous plut et nous décidâmes de retourner à Deruta au printemps 2016 quand l’arrivée du beau temps légitimerait l’utilisation d’une telle table sur la terrasse.

.

Chose dite, chose faite.

Le 19 mars 2016, nous reprîmes notre bâton de pèlerin en direction de Deruta afin de concrétiser ce nouveau projet de décoration de mon « architecte d’intérieur préférée« .

.

.

.

.

.

Mais pourquoi à Deruta ?

.

Je pourrais me contenter de vous répondre uniquement à l’aide de la photo ci-dessous, prise ce week-end à l’aéroport de Perugia.

.

DERUTA

Affiche trônant dans le hall d'accueil de l'aéroport international de l'Ombrie, dit aussi de Pérouse-Sant'Egidio.

Affiche trônant dans le hall d’accueil de l’aéroport international de l’Ombrie, dit aussi de Pérouse-Sant’Egidio.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Mais le sujet mérite vraiment une information plus consistante !

.

Voici donc une série d’informations recueillies sur internet.

.

.

.

Sources consultées

.

http://www.greve-in-chianti.com/fr/towns_of_umbria.htm

http://www.deruta.net/deruta_choses_voir.htm

http://www.sistemamuseo.it/ita/2/musei/13/deruta-umbria-pinacoteca-comunale/

.

 .

.

.

.

.

Deruta

.

.

La ville

.

Vue de Deruda.Détail de la fresque "" Eterno e Santi Romano et Rocco", réalisée par Le Pérugin.Pinacoteca Comunale, Deruda.Environ 1477-1478.

Vue de Deruta.
Détail de la fresque «  » Padre Eterno con i Santi Rocco e Romano« , réalisée par Le Pérugin.
Pinacoteca Comunale, Deruta.
Environ 1477-1478.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

Description sommaire de la ville

.

La ville est située à 15 km au sud de Pérouse sur un coteau qui domine la vallée du Tibre.

Depuis Tuoro-sul-Trasimeno, la distance est de 49 km dont 46 sur autoroute (non payante!).

La partie la plus récente s’étend le long de la Via Tiberina, parallèle à la E45 qui mène à Rome.

.

Il reste :

quelques morceaux des murs du vieux château,

les arcs des trois portes d’entrée

et les caractéristique ruelles médiévales par lesquelles l’on accède à la Piazza dei Consoli où se trouve le palais du même nom, siège de la mairie, dont la tour du XIV° siècle, est embellie de fenêtres jumelées d’époque romaine.

.

.

.

Arc d'une des portes d'entrée

Arc d’une des portes d’entrée

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Ruelle moyennageuse.

Caractéristique ruelle médiévale.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

.

Lire la suite de cette entrée »

Photographie abstraite : terre…

.

Apprentissage photographique.

Apprentissage photographique.

.

.

Astratta fotografia

Terra…

.

.

.

TUORO-NAVACCIA    141205    1430

TUORO-NAVACCIA      141205      1430

 .

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Questo articolo è il seguito logico della serie: FRla fotografia astratta6 articoli.

Se Lei non l’ha già fatto, raccomando la lettura preventiva cliccando sul titolo sopra.

.

O, almeno, iniziare la lettura a metà di questa serie cliccando qui.

.

.

Parlando delle foto astratte che hanno origine dalla « terra« , siamo in un caso diverso.

.

La situazione di terra è spesso fissa, permanente.

L’occhio del fotografo deve essere più vigile, più in allerta per rilevare il potenziale che la circonda.

Non è più possibile fare affidamento sull’ incessante creatività dell’acqua, ma solo su quella più stabile della terra.

La terra si muove, cambia, crea ma, per la maggior parte, ad un ritmo così lento e quasi impercettibile a breve termine.

La ricerca del materiale di partenza è quindi più impegnativo per il fotografo astratto.

.

Oggi, presento alcuni astratti immagini di questo particolare tipo.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

Cet article s’inscrit dans la suite logique de la série : FR – LA PHOTOGRAPHIE ABSTRAITE  –  6 articles.  

Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous en recommande la lecture préalable en cliquant sur le titre ci-dessus.

.

Ou, au minimum, débutez la lecture à la moitié de cette série en cliquant ici.

.

.

.

.

.

Le Trasimeno, artiste abstrait

.

Dans les trois articles précédents, le lac Trasimène avait un rôle central.

Par ses mouvements incessants, variés, éphémères, il proposait une matière première, une structure de base à la photo abstraite.

Au photographe de tenter de saisir un instant propice et, d’ensuite, en cas d’essai satisfaisant, de retravailler la photo noir & blanc obtenue (recadrage, contraste, éclairage, définition, etc.).

Ensuite, la décision d’acceptation ou de renoncement de la photo retravaillée.

.

.

Avec toute la modestie nécessaire, cette démarche s’inscrit dans celle décrite Roger Vailland après une observation continue de la réalisation d’un tableau par Pierre Soulages :

.

.

 Soulages n’a jamais d’intention quand il commence une toile.

Il crée une situation avec une toile et quelques couleurs, toujours un très petit nombre de couleurs.

Ou, si l’on veut, il se donne des chances, il ouvre une porte à la chance.

.

Ensuite, il se débrouille pour tirer parti de la situation, pour jouer sa chance.

.

Cela réussit ou ne réussit pas.

Le tableau se fait ou ne se fait pas.

Ou, pour parler comme le pâtissier d’une pâte ou Jean-Louis Barrault d’un spectacle, il prend ou ne prend pas. 

.

Source :  Roger Vailland – Comment travaille Pierre Soulages – Le Temps des Cerises, 2012, page 24

.

.

.

Mettons cela en parallèle avec la technique que j’utilise :

.

.

Ni le Trasimène, ni moi n’avons d’intention avant de tenter une photo.

Le Trasimène crée une situation éphémère.

Je prends la photo en RAW.

En postproduction, je cherche à tirer parti de la situation photographiée.

Cela réussit ou non.

Beaucoup d’appelées, peu d’élues !

.

.

.

.

.

.

Après le lac, la terre !

.

.

Isola Maggiore   141006    1719

ISOLA MAGGIORE     141006     1719

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

Nous sommes dans un cas de figure différent.

.

La situation offerte par la terre est le plus souvent figée, permanente.

.

Le regard du photographe se doit donc d’être plus vigilant, plus sur le qui-vive pour déceler les potentialités qui l’entourent.

Il ne peut plus compter sur la créativité incessante de l’eau, mais seulement sur celle plus stable de la terre.

La terre bouge, se modifie, crée mais, pour l’essentiel, à un rythme tellement plus lent et quasi imperceptible dans le court terme.

.

La recherche du matériel de départ est donc plus astreignante pour le photographe abstrait.

.

.

.

.

.

Quelques autres photos

.

.

ISOLA MAGGIORE   141117  1127

ISOLA MAGGIORE        141117      1127

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

Lire la suite de cette entrée »

Le Trasimène, artiste abstrait (4)

.

Apprentissage photographique.

Apprentissage photographique

.

.

Il Trasimeno, artista astratto   (4)

.

.

.

TRASIMENO     141205   1206

TRASIMENO     141205     1206

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

 Questo articolo è il seguito dei tre precedenti.

.

Se non l’abbia già fatto, cominciare con la lettura di quelli tre è indispensabile.

Per farlo, clicca qui.

.

Oggi, vi presento alcune altre foto risultante dal punto in cui sono arrivato nella mia ricerca per creare delle foto astratte in bianco e nero, incentrate sui giochi di luce evidenziati dal nero dominante.

.

Un unico soggetto:  il Lago Trasimeno !

.

L’idea di questa serie mi è venuta della mia ammirazione per l’opera del pittore francese, Pierre Soulages.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

Comme je l’ai déjà signaler dans le premier article de cette série, je crains que cet article ne plaise pas à un certain nombre de mes lecteurs car il est assez particulier.

.

Il s’inscrit dans la lignée de mes expériences au sein du monde de la photographie, plus spécialement de mes essais dans le domaine de l’abstraction et dans celui du Noir & Blanc.

.

Il concerne de nouveaux essais de photos limitées exclusivement à la surface des eaux du lac Trasimène.

.

.

.

.

.

A lire ou à avoir lu

préalablement

.

Cette article s’inscrit dans une de nos SÉRIES, à savoir « La photographie abstraite« .

Cliquez ici si vous souhaitez lire séquentiellement la série complète.

.

Au minimum, il est utile d’avoir lu les articles suivants ou d’avoir déjà une connaissance personnelle des thèmes qu’ils abordent et qui sont rappelés ci-dessous.:

.

.

.

.

Je dois préciser qu’à la technique décrite dans le troisième article, j’ai récemment adjoint le recours occasionnel au programme de postproduction Topaz BW effects 2.

.

.

.

.

.

Les photos

.

Comme je l’ai indiqué dans le troisième article, je ne donne désormais plus de titre à ces photos abstraites afin de ne rien suggérer, de ne rien induire.

L’idée de cette façon de faire m’est venue à la lecture d’un livre d’entretiens avec Pierre Soulages :

.

.

Cet objet ne dit rien

c’est avec des mots qu’on dit.

.

.

Le seul titre que cet artiste donne donc à ses oeuvres sont leurs dimensions, avec en plus la date s’il y en a plusieurs avec les mêmes dimensions.

.

Moi, j’ai opté pour le lieu, la date et l’ heure.

.

.

.

.

TRASIMENO    141030   1152

TRASIMENO         141030        1152

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

04TRASIMENO 141205 1205

TRASIMENO                141205              1205

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

TRASIMENO    141205    1206

TRASIMENO                   141205              1206

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

Lire la suite de cette entrée »

Il Campo del Sole (1) : un parc de sculpture

 .

.

 

Il Campo del Sole   (1)

Un parco di scultura a Tuoro-Navaccia 

.

.

.

Le Campo del Sole (à gauche). En arrière-plan,  l'Isola Minore (un peu à droite du centre). puis l'Isola Maggiore (plus à droite).

Le Campo del Sole (moitié gauche).
En arrière-plan, l’ Isola Minore (un peu à droite du centre).
Enfin, l’ Isola Maggiore (plus à droite).

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Piuttosto che un museo all’aria aperta, il Campo del Sole deve essere considerato come un parco di sculture secondo uno dei primi creazioni di questo tipo, il Parco Vigeland di Oslo (Norvegia) (1907).

.

Il « Campo del Sole » è stato progettato per giocare un ruolo importante per il turismo della regione del Lago Trasimeno, offrendo su una delle sue rive un parco pubblico, un luogo di incontro, di rilassamento nel un ambiente naturale  e nel un contesto culturale.

.

Esso si presenta come una grande spirale, con una coda, disegnata da 27 colonne-sculture, opere di 27 artisti diversi.

.

Questo articolo introduttivo dovrebbe essere seguito da alcuni altri articoli: foto generali del Campo del Sole, il Campo del Sole nella nebbia,  foto infrarosse di Campo del Sole, il Campo del Sole scultura dopo scultura, ecc.

.

.

.

.

.

Un musée en plein air ?

.

Les premiers musées en plein air ont vu le jour en Scandinavie à la fin du dix-neuvième siècle, à partir du modèle de Skansen  (le « fort » en suédois) créé par Artur Hazelius à Stockholm en 1891.

.

Le musée en plein air de Skansen (Stockholm) à son ouverture en 1891

Le musée en plein air de Skansen (Stockholm) à son ouverture en 1891

Photo provenant du site du journal DN.se  STHLM (11/10/2011) : article au sujet des 120 ans de Skansen

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

André Desvallées écrit au sujet de ce modèle :

.

.

Une étape supplémentaire avait été franchie dans la fidélité à la réalité.

Des maisons entières étaient transportées, lorsque possible avec tout leur contenu.

Et lorsque la chose était économiquement viable, on y ajoutait des animaux domestiques.

.

.

Constatant ensuite une tendance, de plus en plus répandue et bienvenue, de présenter à l’air libre des ensembles temporaires ou stables de sculptures, l’Assemblée Générale de l’ ICOM (International Council of Museums) a estimé le 8 juillet 1959 que :

.

.

la désignation de tels ensembles sous l’étiquette de musées de plein air risque d’engendrer, dans l’esprit du public et même des spécialistes, de regrettables confusions.

.

.

En conséquence, cette Assemblée Générale a émis le voeu que :

.

.

la dénomination de musée de plein air soit réservée aux collections d’édifices de valeur historique, présentée avec un mobilier approprié.

.

.

On ne parlera donc pas de « musée en plein air » pour le « Campo del Sole » !

.

.

.

.

 .

Un parc de sculpture ?

.

Un des premiers exemples d’un tel parc est le Parc de sculptures de Vigeland à Oslo.

.

La grande vasque de la Fontaine est soutenue par six géants de différents âges.

La grande vasque de la Fontaine est soutenue par six géants de différents âges.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

Cette Fontaine est souvent considérée comme le chef d’oeuvre de cet artiste norvégien, Gustav Vigeland.

.

Détail de cette Fontaine.

Détail de cette Fontaine.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

Son projet fut présenté pour la première fois à la municipalité d’Oslo en 1907.

Terminé, il compte 192 sculptures de granit et de bronze.

.

.

.

.

.

Campo del Sole : introduction

.

Vue aérienne du lac Trasimène (Ombrie).Le point rouge indique l'emplacement du "Campo del Sole".

Vue aérienne du lac Trasimène (Ombrie).
Le point rouge indique l’emplacement du « Campo del Sole« .

Source : https://tuttacronaca.wordpress.com/tag/italia/page/177/

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

Lire la suite de cette entrée »

Premiers pas vers le minimalisme… (3)

.

.

Mise en oeuvre de l'apprentissage photographique.

Mise en oeuvre de l’apprentissage photographique.

.

.

Primi passi verso il minimalismo…  (3)

.

.

.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Questo articolo illustra il primo di questa serie di cui la prima lettura è essenziale.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

J’ai déjà écrit dans ce blog deux articles consacrés au mouvement minimaliste :

.

 

 

– Présentation du minimalisme en peinture.
– Présentation du minimalisme en photographie.
– Considérations techniques : 2 difficultés particulières.
 

– Une série de mes premières photos à vocation minimaliste.

.

La lecture préalable du premier de ces articles est indispensable avant de regarder les photos ci-dessous.

.

.

.

.

Les photos

.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

.

.

.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

.

.

.

.

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

Lire la suite de cette entrée »

Le Trasimeno, artiste abstrait (3)

.

Apprentissage photographique.

Apprentissage photographique.

.

.

Il Trasimeno, artista astratto   (3)

.

.

.

TRASIMENO  141216  1054

TRASIMENO     141216     1054
© Jean Wilmotte

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

 Questo articolo è il risultato e l’illustrazione dei due precedenti.

.
Cominciare con la lettura di quelli due è indispensabile.

.
Oggi, vi presento alcune foto risultanti dal punto in cui sono arrivato nella mia ricerca per creare delle foto astratte in bianco e nero, incentrate sui giochi di luce evidenziati dal nero dominante.

.

.

.

.

.

Introduction

.

La compréhension de cet article implique d’avoir pris connaissance des deux premiers.

.

.

Je vais partager avec certains de mes essais de photographie abstraite, en Noir & Blanc, ayant pour unique sujet le lac Trasimène.

.

.

.

.

La technique utilisée

.

TRASIMENE 140710  1551

TRASIMENE     140710     1551
© Jean Wilmotte

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

.

A travers des essais-erreurs, j’en suis arrivé actuellement à une démarche technique, sans doute provisoire, que je peux schématiser ainsi :

.

.

Je prends, en couleur ou en noir et blanc, une photo de la surface du Trasimène, en recherchant ses différents allures : vagues, sillages du passage d’un bateau, ondes lentes poussées par un vent léger, différents types de dispersion de la lumière, etc.

.

Je privilégie les photos prises directement en noir et blanc avec mon Sony NEX 3 converti pour la photographie à infrarouge.

.

Je recherche les photos caractérisées par leur ambiguïté (non figurative).

.

Je sélectionne les photos affichant des mouvements, du relief (creux et saillies), des jeux de lumière créés et amplifiés par la dominante de la gamme noire et gris foncé.

.

Je retravaille les photos avec le programme Silver Efex Pro 2, en m’efforçant d’accentuer les noirs.

.

Il n’y a rien à comprendre. L’objectif consiste uniquement à générer des émotions chez l’autre, à inviter à une participation méditative à la photo.

.

Je ne donne plus de titre à ces photos afin de ne rien suggérer, de ne rien induire. L’idée de cette façon de faire m’est venue à la lecture d’un livre d’entretiens avec Pierre Soulages. Le seul titre que cet artiste donne à ses oeuvres sont leurs dimensions, avec en plus la date s’il y en a plusieurs avec les mêmes dimensions.

.

.

.

.

.

Pourquoi le Trasimène ?

.

Parce qu’à force de le côtoyer intimement depuis bientôt six ans, j’ai appris à le connaître, à découvrir ses multiples facettes.

Le Trasimène est vivant, changeant, versatile, capricieux.

Et c’est un artiste de grand talent !

.

Allez donc voir  notre série intitulée les métamorphoses du Trasimène, en cliquant ici.

.

.

.

.

Quelques photos

.

.

TRASIMENO  140426   1053

TRASIMENO     140426     1053
© Jean Wilmotte

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

Cliquez sur la vignette pour obtenir un agrandissement.

.

.

.

.

TRASIMENO  141113   1018

TRASIMENO     141113     1018
© Jean Wilmotte

.

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

.

Lire la suite de cette entrée »