Catégories
Traduire
    Traduire depuis:

    Traduire vers:

Pour nous suivre:
  • RSS Feed
  • Subscribe via Email
expatriation

Archive pour mars 2013

Pensée du jour : voyager…

.

.

Autrefois, voyager, c’était flâner.

Aujourd’hui, le temps rare est cher,

il faut l’économiser,

donc organiser la flânerie, comme le reste.

.

Paul Morand

.

.

.

Cliquez ici pour voir l’index de toutes les « pensées du jour » déjà publiées.

.

.

Voyageurs du passé : excursion au lac Trasimène – Juin 1860 (2)

.

La princesse Maria Alessandrina

Bonaparte Valentini

&

la poétesse Louise Colet

.

2° partie

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Troverete la traduzione in italiano del testo della storia sul blog amico di Arbit :

.

http://www.associazionearbit.org/2013/01/le-lac-de-trasimene-e-la-carpe-monstre.html

.

.

Ne pas oublier de cliquer sur les photos suivantes pour les agrandir !

.

.

Suite et fin du texte

.

.

Carte du lac Trasimène et des principaux lieux cités.

..

.

Borghetto et la bataille de Trasimène

.

« Ecco il Borghetto », dit un de nos rameurs, en nous montrant du geste une tour qui s’élève dans un défilé de la Gualandra, sur la rive lointaine, à gauche de la plage où nous nous sommes embarqués.

.

Seule subsiste la tour est du château construit à Borghetto en 1410.

Origine : Luciano Festuccia, The lands and castles of Trasimeno, 1987

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Pensée du jour : goûter…

.

.

Malheureux le mortel qui pense,

Et qui veut sonder l’existence

Avant d’en goûter les douceurs !

.

Louise Colet

.

.

.

Cliquez ici pour voir l’index de toutes les « pensées du jour » déjà publiées.

.

.

Voyageurs du passé : excursion au lac Trasimène – Juin 1860 (1)

.

La princesse Maria Alessandrina

Bonaparte Valentini

&

la poétesse Louise Colet

 

.

.

.

.

.Per i nostri amici italiani

.

Troverete la traduzione in italiano del testo della storia sul blog amico di Arbit :

.

http://www.associazionearbit.org/2013/01/le-lac-de-trasimene-e-la-carpe-monstre.html

..

.

Ne pas oublier de cliquer sur les photos suivantes pour les agrandir !

.

.

Introduction

.

Nos amis de l’ Arbit ont présenté sur leur blog, le 2 janvier 2013, la traduction en italien d’un récit en français d’une excursion au lac Trasimène réalisée en juin 1860 par la princesse Maria Alessandrina Bonaparte Valentini et Madame Louise Colet.

.

Ce récit est du à la plume de Madame Louise Colet et se trouve dans le second volume de son ouvrage : « L’Italie des italiens », publié en 1862 (pages 209 à 213).

.

Louise Colet –  » L’Italie des italiens « , volume 2 – 1862.

.

Cela m’a donné l’idée de publier à notre tour ce texte sur notre blog.

Cette publication sera accompagnée de quelques informations complémentaires et se fera en deux parties vu la longueur du texte.

.

L’ouvrage peut se télécharger en entier à l’adresse internet suivante :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k105896d.r=louise+colet.langFR

.

.

Les protagonistes

.

.

Princesse Marie Alexandrine Bonaparte

.

La princesse Marie Alexandrine Bonaparte.

.

Avant-dernière des dix enfants de Lucien Bonaparte, frère de Napoléon Ier.

Elle est née à Pérouse en 1818 et est décédée à Florence en 1874.

En 1836, elle a épousé Vincenzo Valentini, comte di Lavianio.

Elle a vécu l’essentiel de son existence en Italie dans leurs propriétés familiales.

Et, comme l’écrit Louise Colet, « l’indépendance de l’Italie a été la passion la plus active de la vie de cette noble femme ».

.

.

Louise Colet

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Pensée du jour : aube…

.

.

Comme un navire qui s’éveille

Au vent du matin,

Mon âme appareille

Pour un ciel lointain

.

Charles Baudelaire

.

.

.

Cliquez ici pour voir l’index de toutes les « pensées du jour » déjà publiées.

.

.

Chez nous, à l’aube…

.

Sans paroles   –   Senza parola   –   Wordless

.

Le lac Trasimène au bout de notre jardin, à l’aube du 24 mars 2013.

.

.

Ne pas oublier de cliquer sur les photos suivantes pour les agrandir !

Non dimenticare di cliccare sulle altri foto ( qui sotto ) per ingrandire !

Click the following pictures to enlarge !

.

.

.

L’extrémité de notre jardin à l’aube du 24 mars 2013.

.

Notre darse privée et, au fond, le pontile de l’Isola Maggiore, puis les lumières de Tuoro-sul-Trasimeno – Aube du 24 mars 2013.

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Pensée du jour : inéluctable loi…

.

.

Ce sera l’inéluctable loi de l’humanité

d’avoir toujours quelque chose à ne pas comprendre.

.

Alphonse Allais

.

.

Cliquez ici pour voir l’index de toutes les « pensées du jour » déjà publiées.

.

.

Voyageurs du passé : Alphonse Allais à Venise en 1897.

.

Limites de l’intercompréhension

entre le français et l’italien

.

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

C’è un rapporto evidente tra il francese e l’italiano.

L’acquisizione di un livello elementare di conversazione quotidiana quindi è facile per un francofono.

Ma ci vuole sforzo reale per raggiungere la vera maestria della lingua di Dante.

Sotto ci sono due brani di testi dell’umorista francese Alphonse Allais che evidenziano i limiti della reciproca comprensione tra il francese e l’italiano.

.

.

.

Préambule

.

Gallica, la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, recèle de véritables trésors.

.

La découverte de cette ressource exceptionnelle nous a donné l’idée de créer une nouvelle mini-série, intitulée « Voyageurs du passé ».

.

Ceci est le deuxième article de cette mini-série.

.

.

.

Introduction

.

Le francophone qui arrive en Italie a souvent l’impression que la langue italienne lui est immédiatement accessible.

.

Intercompréhension des langues française et italienne ?

Source : http://www.centreculturelitalien.com/la-lettre-du-centre-2012-01-09.html

.

C’est le phénomène d’ « intercompréhension » défini et étudié dans les dernières décades.

.

.

Qu’est ce que l’intercompréhension?
.
L’intercompréhension ou la « compréhension croisée » est une méthode de communication nouvelle qui permet d’éviter le recours à une langue tierce entre deux ou plusieurs personnes parlant des langues proches, c’est-à-dire que je peux comprendre la langue des autres, sans être en mesure de la parler.
Cependant, quand je parle avec eux, j’emploie ma langue et je comprends la leur.
.
L’intercompréhension  est l’apprentissage de plusieurs langues à travers le développement de stratégies qui transfèrent des processus cognitifs, des connaissances, des expériences et des habilités déjà acquises dans une autre langue, de la LM (langue maternelle) à la première langue vivante (L1), de celle- ci à la deuxième langue vivante (L2) et ainsi de suite.
.
Elle se fonde sur le présupposé qu’en définitive les langues ne sont pas si « étrangères » : par conséquent on ne
peut pas parler « d’un véritable et d’un propre degré zéro » dans l’apprentissage d’une langue, puisque, souvent on connaît déjà quelque chose de la langue que l’on va apprendre.
.
.

.

.

Reconnaissant intuitivement l’existence de ce phénomène, Alphonse Allais s’est également plu à mettre en exergue, avec son humour habituel, les limites et les pièges.

.

.

Alphonse Allais

.

Voici quelques éléments de sa biographie pour situer le personnage.

.

Portrait d’Alphonse Allais.

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Pensée du jour : fleurs du printemps…

.

.

Les fleurs du printemps sont les rêves de l’hiver

racontés, le matin, à la table des anges.

.

Khalil Gibran

.

.

.

Cliquez ici pour voir l’index de toutes les « pensées du jour » déjà publiées.

.

.

Ah, que c’est bon le printemps ! (2)

.

Renouveau floral

dans le « jardin de Fabienne »

.

.

Souci.

.

Ne pas oublier de cliquer sur les photos suivantes pour les agrandir !

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Prima di leggere questo articolo, è indispensabile aver letto l’articolo precedente, che costituisce la prima parte.

Le foto parlano da loro.

Non è necessario leggere il francese per godersi dei colori e per indovinare la promessa dell’arrivo della primavera!

.

.

.

Introduction

.

Cet article est la deuxième partie de l’article publié hier.

.

Ah, que c’est bon le printemps !   (1)

.

La lecture préalable de ce premier article est indispensable à une bonne compréhension de celui-ci !

.

.

Suite des photos prises ces derniers jours

.

 

Les fleurs de ce second article…

 

.

.

Jonquille

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »