Catégories
Traduire
    Traduire depuis:

    Traduire vers:

Pour nous suivre:
  • RSS Feed
  • Subscribe via Email
expatriation

Archive pour octobre 2011

Pensée du jour : la gloire…

.

La gloire, c’est comme un cigare

qu’on mettrait dans la bouche par le bout allumé.

D’abord ça brûle,

et puis, on ne sent plus que la cendre.

.

Alphonse Daudet

.

.

L’Oso : grandeur et… décadence ! (1)

.

.

 

L’OSO, venant de l’Isola Maggiore et en route vers l’embarcadère construit à Tuoro-Navaccia par le Marquis Guglielmi

 

.

Préambule

.

Dans un article récent (23 octobre), j’ai eu l’occasion de vous présenter l’association ARBITl’Association pour la restauration des barques traditionnelles des eaux internes) et mettre à votre disposition un article traduit au départ de leur très beau site internet.

Nous avons établi un accord de collaboration qui me donne l’autorisation de traduire certains de leurs articles et d’utiliser leur iconographie. Bien entendu la réciproque est tout aussi vraie.

Ils viennent de publier le 28 octobre un article très bien documenté intitulé « L’Oso e la regina…non la carpa« .

Ce titre est un jeu de mot très compréhensible pour ceux qui se sont déjà restaurés dans un des trois restaurants de l’Isola Maggiore : au menu, il y a toujours de la « carpa regina » !

.

.

.

Introduction

.

Et l’Oso me direz-vous ?

En fait, j’ai déjà présenté dans un bref article, le 13 septembre, la flottille du marquis Guglielmi dont l’Oso, un bâtiment à moteur au naphte,  était un des fleurons.

Et auparavant, le 9 septembre, un autre article a raconté l’histoire de la Villa Isabella Guglielmi.

.

.

.

Grandeur :  un voyage royal

.

Nos amis de l’ARBIT rapporte une anecdote qui illustre quelque peu la place de la Villa Isabella Guglielmi dans la vie aristocratique romaine et qui fut un moment de gloire pour l’Oso.

Vous trouverez ci-dessous de larges extraits traduits de cet article.

.

Hélène de Savoie (1873-1952), troisième reine d’Italie

Origine de l’image : archiviostorico.blogspot.com

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Couleurs d’automne : essais photographiques à Magione

.

Mise en oeuvre progressive de l’apprentissage photographique.

.

.

.

Lors d’une promenade à Magione avant-hier, vendredi 28 octobre, j’ai été émerveillé par la diversité des couleurs de l’automne et j’ai tenté quelques essais photographiques pour en partager avec vous la beauté…

.

.

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Pensée du jour : La beauté…

.

La beauté est une pause, un moment absolu d’éternité !

.

La bellezza è una pausa, un momento assoluto dell’eternità!

.

Bernard Frank

.

Symphonie verte… Sinfonia verde…

.

 

.

Sans parole    –    Senza parole

.

La strada di lungolago s’ouvre sur une symphonie verte, fastueuse, vibrante….

.

La strada di lungolago si apre con una  sinfonia verde, lussureggiante, vibrante….

.

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Poesia : « Ritorno  » di Valeriana Croci

.

.

Tre poemi ( 1 , 2 & 3 ) di questa autotrice  sono già stati pubblicati sul nostro BLOG.

Quindi oggi non vi ripresentiamo più questa poetessa.

Se volete saperne di più, basta cliccare qui.

.

Questa poesia evoca la fermata del tempo che si sente cosi spesso mentre si cammina da solo per l’Isola Maggiore.

.

... sulle tue rive, Trasimeno amico.

 .

RITORNO

.

Nella luce del primo sole

seguo il sentiero del tuo giardino.

Aria pulita tra i miei pensieri

tepore di marzo sulla mia pelle.

In fondo all’anima in tumulto

il timore della fine

e la speranza che si aggrappa

al respiro di un mese

che sa di vita.

 .

Dall’erba nasce il volo d’un fagiano

lucente nella magia dell’oro.

Il grido rauco della sua paura

si perde in un fremito di vento.

Sono tornata ancora una volta

a fermare il tempo

sulle tue rive, Trasimeno amico.

.

.

Per leggere la seguente poesia, clicca qui.

.

.

 

Pensée du jour : relations humaines…

.

Il n’est qu’un luxe véritable, c’est celui des relations humaines

.

Antoine de Saint-Exupéry

.

Dedalo di Isola Maggiore : 11) sentiero di San Leonardo

.

.

Incrocio della strada di San Salvatore con la strada Panoramica ovest e il sentiero di San Leonardo

.

Articolo già pubblicato in francese con altre foto.

Questa traduzione è stata fatta da Stefano GRECO.

.

Sua moglie, la signora Monica PIAZZESI, è una nativa dell’Isola Maggiore a cui sono entrambi fortemente impegnati.

Stefano ha già fatto diverse traduzioni di « pensieri » di questo blog.

.

************************************************

.

In  questa mini serie, potrete scoprire comodamente tutti i sentieri di Isola  Maggiore, le loro caratteristiche, i loro vantaggi e i loro svantaggi.

.

Per leggere la  lista completa degli articoli già pubblicati in questa serie, andate sulla  colonna a sinistra, cliccate su « Categorie » e selezionate  « Sentieri dell’isola ».

.

Speriamo che ci vi  aiuti nel vostro girovagare sull’isola…

.

************************************************

.

.

Sentiero di San  Leonardo

.

.

Mappa dell'Isola con evidenziato il sentiero di San Leonardo

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »

Pensée du jour : les vagues…

.

Nous voyions les vagues humides

Comme des cavales numides

Se dresser, hennir, écumer ;

.
Victor Hugo
.

Les métamorphoses du lac Trasimène (3)

.

.

4) La Mer du Nord

.

Grand vent du Nord et vagues moutonnantes à la plage de l’Isola Maggiore (21/10/2011)

.

Préambule

.

Cette mini-série a déjà fait l’objet de deux articles.

Le premier présentait la très belle description (1) qu’en offre Frances Mayes dans son livre « Bella Italia » et cherchait à l’illustrer de quelques photos récentes.

Cet écrivain concluait ainsi sa description :

.

Je n’ai jamais vu décor aussi changeant.

.

Cette fine observation rejoignait mon expérience quotidienne de nouvel insulaire et je décidai alors de créer cette mini-série.

Le second décrivait les tentatives du lac Trasimène pour « singer l’Océan » (2), ainsi que sa métamorphose occasionnelle en « Le Lac Jaune » (3).

.

Introduction

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

Lire la suite de cette entrée »