Catégories
Traduire
    Traduire depuis:

    Traduire vers:

Pour nous suivre:
  • RSS Feed
  • Subscribe via Email
expatriation

Les fresques à l’église San Michele Arcangelo (3) : XV° siècle

.

Le mur nord

.

.

Gli affreschi del XV secolo

nella chiesa di San Michele Arcangelo 

( 3 )

Parete sinistra

..

.

.

Chiesa di San Michele Arcangelo.Cima de l'Isola Maggiore.Lago Trasimeno.Forme actuelle du XIII° siècle.

Chiesa di San Michele Arcangelo.
Cima de l’Isola Maggiore.
Lago Trasimeno.
Forme actuelle remontant au XIII° siècle.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Dopo le nostre ultime incursioni fotografiche nei mondi molto immaginari ed astratti, ritorniamo un poco « su terra », o più precisamente sull’Isola Maggiore.

un mondo anche lui tanto espressivo ci aspetta poiché oggi siamo per continuare la descrizione degli affreschi della chiesa di San Michele Arcangelo.

.

.

Ci occupiamo di opere del Quattrocento e cominciamo con le tre opere situate sulla parete nord ed al suo angolo con l’abside :

.

Angelo della Pace, primi del XV secolo.

Deposizione nel sepolcro, che è attribuita al « Maestro del Trittico di Camerino », 1446.

San Bernardino da Siena, anche attribuita al « Maestro del Trittico di Camerino », metà del Quattrocento.

.

.

Per approfondire l’argomento, quest’articolo sviluppa :

.
–  alcuni avvenimenti legati all’ Angelo della Pace all’epoca moderna (Apparizioni di Fatima – il Papa Francesco).

.
–  Le caratteristiche artistiche di Piero della Francesca che ha influenzato l’autore degli altri due affreschi.

.
–  Le descrizioni della Deposizione nel sepolcro per i quattro evangelisti.

.
–  La vita di San Bernardino da Siena ed i suoi elementi abituali di rappresentazione.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

Après nos dernières incursions photographiques dans des mondes fort imaginaires et abstraits, revenons un peu « sur terre », ou plus précisément sur l’Isola Maggiore.

Un monde tout aussi expressif nous y attend puisque nous allons continuer la description des fresques de l’église saint Michel Archange.

.

Ma formation partielle à l’histoire de l’art à l’Université Lille III – Charles de Gaulle (2002-2005) et mon goût tenace pour l’exégèse m’ont amené à creuser cette fois pas mal le sujet.

J’avoue… je me suis un peu « lâché » et j’espère que cela ne rebutera pas nos visiteurs du jour…

.

.

Mais, si vous souhaitez avoir une connaissance plus exhaustive de ce bel édifice religieux, lâchez-vous également et  cliquez sur le lien ci-dessous et vous aurez directement accès à la série complète des articles publiés à son sujet.

.

CHIESA SAN MICHELE ARCANGELO : fresques, crucifix en bois peint.

.

.

.

.

.

Les oeuvres

.

Aujourd’hui, nous abordons les oeuvres du XV° siècle et nous commencerons par les trois œuvres situées sur le mur nord et à son angle avec l’abside.

.

.

Mur nord et mur d'angle à gauche.Les trois fresques du XV° siècle.

Mur nord et mur d’angle à gauche.
Les trois fresques du XV° siècle.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Pour encore mieux les situer à gauche dans la nef...

Pour encore mieux les situer à gauche dans la nef…

.

.

.

.

.

L’Ange de la paix

.

.

Mur nord.Ange de la Paix.Début du XV° siècle.

Mur nord.
Ange de la Paix.
Début du XV° siècle.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Le rôle de cet « Ange de la Paix » est évoqué dans un écrit apocryphe (début du second siècle après J.-C.), le « Testament des douze Patriarches ».

Et, comme le précise Bernard Teyssèdre, ce personnage est souvent identifié comme saint Michel Archange !

.

.

.

Qu’est-ce que l’ange de Paix ?

.

La conscience d’un homme bon n’est pas au pouvoir de l’esprit d’erreur de Béliar parce qu’ un ange de paix guide son âme ; il ne considère pas les choses corruptibles avec passion et n’accumule pas les richesses par amour du plaisir ; il ne trouve aucun plaisir à plaire, ni se plaindre de son prochain, ni se remplir de gourmandise, ni s’égarer [dans l’excitation de la vue], car le Seigneur est son lot. La bonne conscience ne reçoit ni gloire, ni déshonneur des hommes, et ne connait aucune ruse, ni mensonge, ni conflit ou haine, car le Seigneur habite en lui et [éclaire] son âme qui se réjouit envers tous en son temps [approprié].

.

Le Testament des douze Patriarches

.

.

.

Ange de le Paix.<br />Au centre, de face, avec ses ailes, l'ange protecteur !<br />Agenouillés à ses pieds, et symboliquement protégés par les pans de sa cape, deux personnages de taille réduite, de profil, se donnent le baiser de la paix.<br />Ils ont déposé leurs épées à terre.

Ange de le Paix.
Au centre, de face, avec ses ailes, l’ange protecteur !
Agenouillés à ses pieds, et symboliquement protégés par les pans de sa cape, deux personnages de taille réduite, de profil, se donnent le baiser de la paix.
Ils ont déposé leurs épées à terre.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Le baiser de paix.

Le baiser de paix.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

.

Un symbole toujours en vigueur !

.

.

.

1 –  Deuxième apparition angélique

annonciatrice à Fatima

.

Un an plus tard, au printemps 1916, l’Ange se manifesta de nouveau ; mais cette fois aux trois petits pastoureaux : Lucie, François et sa sœur Jacinthe ;

Jouant depuis un certain temps, voici qu’un vent assez fort secoua les arbres.

Levant les yeux, les enfants virent au dessus des oliviers une chose d’une forme humaine s’approcher d’eux.

.

.

Deuxième apparition de l'Ange de la Paix aux trois bergers de Fatima.<br />2016

Deuxième apparition de l’Ange de la Paix aux trois bergers de Fatima.
1916

.

.

Plus distinctement, cette fois on peut décrire que cette « chose » avait l’apparence d’un jeune garçon de 15 ans tout au plus, vêtu d’un blanc pur, que le soleil rendait transparent comme s’il était en cristal.

.

En arrivant près des trois enfants, l’Ange dit :
« Ne craignez pas !. Je suis l’Ange de la Paix. Priez avec moi ! »

.

.

.

.

.

.

2 –  Un cadeau souvent privilégié

par le pape François

 

Lors de la deuxième visite de Vladimir Poutine au Vatican, le 10 juin 2015, le Pape François a remis au président russe un médaillon peu connu . 
.
.
 
Deuxième visite de Vladimir Poutine au Vatican.<br />Le Pape François remet au président russe un médaillon peu connu. <br />10 juin 2015

Deuxième visite de Vladimir Poutine au Vatican.
Le Pape François remet au président russe un médaillon peu connu.
10 juin 2015

 
.
.
 
En lui remettant ce médaillon de l’Ange de la paix, le Pape François a eu ces paroles :
.
« Ceci est le médaillon de l’Ange de la paix, exécuté par un artiste du siècle dernier.
C’est l’Ange qui vainc toutes les guerres et parle de solidarité entre tous les peuples ».
.
 
Le Pape François a tenu à préciser que ce cadeau était un geste personnel de lui, Jorge Bergoglio, et non du « Pape ».
.
.
.

.

.

.

Médaillon de l'Ange de la Paix.<br />Bronze de l’artiste italien Guido Veroi (1926-2013<br />Diamètre : une vingtaine de centimètres.<br />Inscription « Un monde de solidarité et de paix fondé sur la justice ».<br />Un ange à cotte de mailles, embrassant et réunissant l’hémisphère nord et l’hémisphère sud, malgré le dragon, symbole du mal, qui s’oppose à lui.

Médaillon de l’Ange de la Paix.
Bronze de l’artiste italien Guido Veroi (1926-2013)
Diamètre : environ 20 cm.
Inscription : « Un monde de solidarité et de paix fondé sur la justice ».
Un ange à cotte de mailles (Saint Michel ?), embrassant et réunissant l’hémisphère nord et l’hémisphère sud, malgré le dragon, symbole du mal, qui s’oppose à lui.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Il symbolise également les changements de notre monde contemporain, l’union du Nord et du Sud pour lutter contre les forces destructrices telles que l’exploitation, le colonialisme, l’indifférence ou les préjugés.

.

Un symbole fort de la part d’un pape venu de l’hémisphère sud et s’exprimant devant les dirigeants de la « vieille » Europe.

.

.

.

.

.

La Mise au tombeau

.

.

La Mise au tombeau.1446Maestro del Trittico di Camerino.Peintre italien anonyme de la Renaissance.Actif dans Les Marches et à Pérouse.

La Mise au tombeau.
1446
Maestro del Trittico di Camerino.
Peintre italien anonyme de la Renaissance.
Actif dans Les Marches et à Pérouse.

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

.

.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Malgré l’usure des couleurs, on remarque l’organisation spatiale d’une grande lucidité.

L’art du « Maestro del Trittico di Camerino » est sans conteste influencé par l’oeuvre de Piero della Francesca en activité à cette même époque à Sansepolcro et à Arezzo.

.

« Il faut dire qu’en Ombrie ou, mieux dans une zone qui va d’Arezzo à Pérouse, aux villages des Marches, à Urbino, l’autorité de l’art de Piero est totale pendant trente ans » (André ChastelLa Renaissance italienne).

.

.

 

.

Piero della Francesca

ses caractéristiques essentielles

.

Éducation soignée : formation de peintre et de mathématicien.

.

S’appliqua beaucoup à la perspective (« De Prospectiva Pingendi ») : intègre la perspective monumentale de Masaccio.

.

Et la synthétise avec la palette claire et lumineuse de Domenico Veneziano et Fra Angelico.

.

Choix réducteur d’un assemblage de formes géométriques.

.

Grande limpidité de l’image.

.

.

.

EXEMPLE DE SON STYLE.Découverte et preuve de la Vraie Croix.Pieri della Francesca.Découverte et preuve de la Vraie Croix.Pieri della Francesca.

EXEMPLE DE SON STYLE.
La Légende de la Vraie Croix.
Fresque de Piero della Francesca.
Chœur de la chapelle Bacci.
Basilique Saint-François d’Arezzo.
1452-1466

Source : https://alchetron.com/Piero-della-Francesca-1055828-W#-

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

La Mise au tombeau,  dernier épisode de la Passion du Christ, est un sujet qui apparaît vraiment dans l’iconographie chrétienne à partir du X° siècle.

.

Un modèle iconographique est établie à partir du XIII° siècle en se basant sur les récits de cet épisode de la mort du Christ dans les évangiles de  :

.

Mathieu (27, 55-61),

Marc (15, 43-49)

Luc (23, 50-55),

Jean (19, 38-42),

ainsi que dans les évangiles apocryphes.

.

.

.

Mise en place d'un modèle de la "Mise au tombeau" à partir du XIII° siècle.

Mise en place d’un modèle de la « Mise au tombeau » à partir du XIII° siècle.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Matthieu

.

Le soir venu, vint un homme riche d’Arimathie, nommé Joseph, qui lui aussi était devenu disciple de Jésus.

Il alla trouver Pilate pour demander le corps de Jésus; Pilate alors ordonna qu’on le lui remit.

Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc,

et le déposa dans son sépulcre neuf, qu’il avait fait tailler dans le roc; puis, ayant roulé une grosse pierre à l’entrée du sépulcre, il s’en alla.

Or Marie la Magdaléenne et l’autre Marie étaient là, assises en face du tombeau.

.

.

.

.

Marc

.

Le soir étant venu, comme c’était Préparation, c’est-à-dire veille du sabbat,

vint Joseph d’Arimathie, membre honoré du grand conseil, qui attendait, lui aussi, le royaume de Dieu. Il alla hardiment auprès de Pilate pour demander le corps de Jésus.

Mais Pilate s’étonna qu’il fût déjà mort, fit venir le centurion, et lui demanda s’il y avait longtemps qu’il était mort.

Renseigné par le centurion, il accorda le cadavre à Joseph.

Ayant acheté un linceul, il le descendit, l’enveloppa dans le linceul, le déposa dans un sépulcre qui avait été taillé dans le roc, et il roula une pierre à l’entrée du sépulcre.

Or Marie la Magdaléenne et Marie, mère de José, observaient où il était déposé.
.

.

.

.

Luc

.

Alors arriva un membre du Conseil, nommé Joseph ; c’était un homme bon et juste,

qui n’avait donné son accord ni à leur délibération, ni à leurs actes. Il était d’Arimathie, ville de Judée, et il attendait le règne de Dieu.

Il alla trouver Pilate et demanda le corps de Jésus.

Puis il le descendit de la croix, l’enveloppa dans un linceul et le mit dans un tombeau taillé dans le roc, où personne encore n’avait été déposé.

C’était le jour de la Préparation de la fête, et déjà brillaient les lumières du sabbat.

Les femmes qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée suivirent Joseph. Elles regardèrent le tombeau pour voir comment le corps avait été placé.

.

.

.

.

Jean

.

Après cela, Joseph d’Arimathie, qui était disciple de Jésus, mais en secret par crainte des Juifs, demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Joseph vint donc enlever le corps de Jésus.

Nicodème – celui qui, au début, était venu trouver Jésus pendant la nuit – vint lui aussi ; il apportait un mélange de myrrhe et d’aloès pesant environ cent livres.

Ils prirent donc le corps de Jésus, qu’ils lièrent de linges, en employant les aromates selon la coutume juive d’ensevelir les morts.

À l’endroit où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin et, dans ce jardin, un tombeau neuf dans lequel on n’avait encore déposé personne.

À cause de la Préparation de la Pâques juive, et comme ce tombeau était proche, c’est là qu’ils déposèrent Jésus.

.

.

.

.

.

.

Saint Bernardin de Sienne

1380-1444

.

.

Saint Bernardin.Maestro del Trittico di Camerino.Mur d'angle nord de la nef.Chiesa di San Michele Arcangelo.

Saint Bernardin.
Maestro del Trittico di Camerino.
Mur d’angle nord de la nef.
Chiesa di San Michele Arcangelo.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Détails.

Détails.

.

liquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Il n’y a vraiment pas lieu de s’étonner de trouver ce saint sur un mur de ce sanctuaire qui coiffe l’Isola Maggiore, un lieu aussi marqué par la présence de saint François (1181/1182 – 1226).

En effet, il est considéré comme un grand prédicateur italien du XV° siècle, et comme le restaurateur de l’ordre franciscain.

.

.

.

.

Qui fut saint Bernardin de Sienne ?

.

Né à Massa Maritima en 1380, mort à L’Aquila le 20 mai 1444.

Saint catholique, il est fêté le 20 mai après avoir été canonisé six ans après sa mort par le pape Nicolas V.

.

Il est surnommé « l’apôtre de l’Italie » pour ses efforts en faveur du retour de la foi catholique dans son pays au XV° siècle.

.

Alors que François d’Assise avait été salué comme un « second Christ », Bernardin fut acclamé comme un « second François ».

.

Bernardin obtient progressivement une immense influence sur les turbulentes et luxurieuses villes italiennes.

Amené à prêcher sur les places de marchés, son audience atteint parfois les trente mille auditeurs.

.

.

Prédication de San Bernardino.Panneau "a tempera" de Sano di Pietro.Museo dell'Opera del Duomo (Siena).1445

Prédication de San Bernardino in piazza del Campo.
Panneau « a tempera » de Sano di Pietro.
Museo dell’Opera del Duomo (Siena).
1445

Sourcehttps://commons.wikimedia.org/wiki/File:San_Bernardino_Sano_di_Pietro_02.JPG

.

.

Il avait l’habitude de porter un panneau devant lui pendant ses sermons, portant le monogramme du Christ peint en lettres gothiques dorées entouré par les rayons du soleil, puis de l’exposer à la vénération.

En effet, au XV° siècle, les Franciscains encouragèrent la dévotion au nom de Jésus et utilisèrent à nouveau le monogramme IHS comme signifiant simplement Jésus.

.

.

San Bernardino.Par Sano di Pietro.Vers 1460-1470)

San Bernardino.
Par Sano di Pietro.
Monogramme du Christ.
Un air épuisé.
Vers 1460-1470

.

.

Le pape approuva l’élection de Bernardin à l’évêché de Sienne.

Le saint décline cependant cet honneur, ainsi que les évêchés de Ferrara et Urbino, qui lui seront donnés respectivement en 1431 et 1435, en déclarant joyeusement que l’Italie est déjà son diocèse.

.

.

.

San Bernardino da Siena.Par Dario di Giovanni.Vers 470

San Bernardino da Siena.
Par Dario di Giovanni.
Trois mitres à ses côtés.
Vers 1470

.

.

.

Dans plusieurs villes, les réformes provoquées par le saint sont nommées les Riformazioni di frate Bernardino.

.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Bernardin_de_Sienne

.

.

.

.

Sa représentation : éléments fréquents

.

Froc franciscain

Le monogramme du Christ : « I.H.S. »

Trois mitres posés à ses pieds ou à ses côtés.

Un air épuisé.

.

.

.

.

.

.

.

..

Les commentaires sont fermés.