Catégories
Traduire
    Traduire depuis:

    Traduire vers:

Pour nous suivre:
  • RSS Feed
  • Subscribe via Email
expatriation

Ah! Le plaisir du partage !

.

Invitation à l’Isola Maggiore,

joyau du lac Trasimène !

.

.

Ah! Il piacere di condividere!

.

Invito all’Isola Maggiore,

gioiello del Lago Trasimeno.

.

.

.

A l'extrémité de notre jardin, Jean présente aux envoyés de la TV ARTE les différents constituants de l'incroyable vue à 180° sur le lac Trasimène.Lundi 6 mars 2017.

A l’extrémité de notre jardin, Jean présente aux envoyés de la TV ARTE les différents repères (amers nautiques) de l’incroyable vue à 180° sur le lac Trasimène.
Lundi 6 mars 2017.
© Madhubi Wilmotte

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Il 6 marzo, due registi di TV sono venuti a trascorrere una giornata con noi presso l’ Isola Maggiore.

.
Volevano girare una sequenza di pochi minuti per un nuova trasmissione culturale quotidiana di ARTE intitolata : « invito al viaggio« .

.

L’argomento di questa breve sequenza consiste nell’esplorazione di un posto più confidenziale che condivide e fa scoprire un telespettatore, in questo caso l’autore di questo articolo.

.

Oggi, non parlerò dello contenuto di questa sequenza.

Per ciò, vi bisognerà aspettare di vedere l’emissione alla televisione ARTE.

.

In effetti, ora propongo solamente di farvi partecipare un po alla realizzazione (making of) di questa sequenza all’ Isola Maggiore.

.

.

.

.

.

.

Introduction

.

Tout a commencé par un e-mail reçu le mercredi 1 février en fin de journée :

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour lire l’e-mail reçu.

.

Il s’agissait en fait de Tam, une journaliste française travaillant à cette occasion pour la chaîne de télévision franco-allemande Arte, qui me demandait si j’accepterais de participer à leur nouvelle émission « Invitation au voyage ».

.

.

.

Ci-dessous, la présentation de cette nouvelle émission.

.

.

.

Invitation au voyage

.

« Chaque jour, à partir du 13 mars 2017, au cœur de l’après-midi, un havre de plaisir et une bouffée d’air vagabonde.

.

Trois destinations, proches ou lointaines, trois regards qui ouvrent les portes du monde.

.

Invitation au voyage nous invite à découvrir ou redécouvrir les correspondances entre les hommes, les paysages, les œuvres et le patrimoine vivant. Invitation à voyager à un autre rythme, loin de la frénésie urbaine, sous le signe de la culture, chaque émission propose trois voyages :

.

  • le premier part à la découverte d’un lieu qui a inspiré, transformé un artiste;
  • le deuxième présente un lieu raconté par ceux qui l’ont façonné;
  • le troisième explore un endroit plus secret qu’un téléspectateur nous fait découvrir. »

.

Source : http://www.arte.tv/guide/fr/071100-004-A/invitation-au-voyage

.

.

.

.

En cas d’acceptation, ma contribution devrait concerner le troisième voyage prévu au cours de chaque émission : présentation par un téléspectateur d’un endroit plus « confidentiel » qui lui tienne tout particulièrement à coeur.

.

Toujours partant pour faire mieux connaître l’ Isola Maggiore, sa petite communauté et ses plus attachantes singularités, j’ai bien évidement accepté.

.

.

.

.

.

Lundi 6 mars 2017

Une journée de « travail »

.

.

Cela a commencé tambour battant !

Inquiète de la météo, Tam m’a contacté pour avancer notre rendez-vous à terre !

C’est qu’on ne rigole pas à la TV !

Boulot, boulot !

.

.

Entrée en scène des protagonistes

.

.

Tam.Oui, elle sourit beaucoup...Mais ne vous y fiez pas trop, c'est un chef né !

Tam.
Oui, elle sourit beaucoup…
Mais ne vous y fiez pas trop, c’est un chef né !

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Tam est diplômée de l’ École Supérieure de Journalisme de Lille, .

Elle travaille depuis sept ans comme journaliste free-lance et réalisatrice.

.

Parmi ses nombreuses réalisations, citons par exemple un documentaire pour France 5  (« Tous accros au sel » – 2015).

.

Elle s’est révélée une très bonne « gestionnaire d’équipe », sachant où elle allait et obtenant sans grand effort de nous ce qu’elle souhaitait.

Et ceux qui me connaissent bien, savent que « la bête » est parfois têtue, voire rétive…

Elle a également su ménager les temps de pause de nécessaires pour l’un ou pour l’autre…

.

.

.

.

Robert Iseni.J'ai parfois eu envie de le nommer " le contorsionniste" et vous comprendrez sans doute plus tard pourquoi...

Robert Iseni.
J’ai parfois eu envie de le nommer  » le contorsionniste » et vous comprendrez sans doute plus tard pourquoi…

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Robert Iseni est réalisateur et cameraman.

.

Il tourne et réalise des documentaires pour de nombreuses chaînes, que ce soit des reportages animaliers, des sujets découverte ou sur des thématiques plus sportives (trek…).

Par exemple un très beau documentaire : « La grande évasion en Mongolie » ( 2015).

.

Il est sans cesse souriant, mais en même temps extrêmement concentré et attentif dans l’action professionnelle.

.

.

.

Le drone photographique.L'enfant chéri de Robert, son "jouet"...Hé oui, Robert est aussi un peu "jouette" ...

Le drone photographique.
L’enfant chéri de Robert, son « jouet »…
Hé oui, Robert est aussi un peu « jouette » …

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

Le drone a lui aussi été sérieusement mis à contribution.

Survol de notre « pilotina » pendant la traversée du Trasimène, de notre propriété, des rives du lac, etc.

.

Robert utilise son drone pour prendre de la hauteur et filmer sous toutes les coutures le lac Trasimène et la rive où nous habitons...

Robert utilise son drone pour prendre de la hauteur et filmer sous toutes les coutures le lac Trasimène et la rive où nous habitons…

.

Robert a même tenté de l’utiliser pour la pêche au canard (sic), mais les canards du Trasimène sont malins et plongent brutalement au moindre ronronnement de moteur.

.

.

.

.

.

Deux acteurs

.

.

Je ne veux pas risquer de dévirginiser un des sujets de l’émission et je serai donc peu disert à ce sujet.

.

Cet article n’est pas une bande-annonce, mais tout au plus un petit « making-of » (documentaire portant sur la genèse et le tournage d’un film).

.

.

.

1

.

La via Guglielmi, unique rue de l'Isola Maggiore.

L’équipe en pleine action dans la via Guglielmi, unique rue de l’ Isola Maggiore.

.

.

Cliquez ci-dessous pour la suite  –  Clicca sotto per il seguito  –  Click below to continue

.

.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Dans la via Guglielmi, Robert ne résiste pas à l'appel d'un oiseau.

Dans la via Guglielmi, Robert ne résiste pas à l’appel d’un oiseau.

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

Pour comprendre ce dernier commentaire, il faut savoir qu’une éternelle question se pose au sujet du travail de Robert Iseni :

.

« Est-ce lui qui ne résiste pas à filmer une séquence dès qu’un oiseau surgit au bout de son objectif ?

Ou au contraire, attire-t-il irrésistiblement les oiseaux grâce à un don particulier? ».

.

Vous me direz que c’est un mystère !

.

Mais rien ne saurait nous étonner sur une île où saint François se retira les quarante jours de Carême en 1211.

Et ce saint qui a marqué à tout jamais notre île de sa présence spirituelle, ne parlait-il pas déjà lui aussi aux oiseaux ?

.

.

.

Le prêche aux oiseaux

.

SAINT FRANCOIS ET LES OISEAUX.

Source : J. M. S. Daurignac  –  Histoire de saint François d’Assise  –  Paris, 1861  – page 113

.

.

.

.

.

..

2

.

L'équipe au travail dans un des six sanctuaires de l'Isola Maggiore.

L’équipe au travail dans un des six sanctuaires de l’ Isola Maggiore.
Ici, la gestuelle montre bien qui est au commande : le « chef né » !

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Le "contorsionniste" en pleine démonstration de son art !On ne peut qu'applaudir l'artiste !Et le professionnel !!!

Le « contorsionniste » en pleine démonstration de son art !
On ne peut qu’applaudir l’artiste !
Et le professionnel !!!

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

.

Un au-revoir

en deux temps

.

Au total, tout s’est passé dans la bonne humeur et la créativité malgré un temps des plus capricieux.

.

Mais on ne quitte pas cet endroit exceptionnel sans un  petit pincement au coeur

.

Robert ne put s'empêcher d'envoyer son drone saluer une dernière fois le lac Trasimène et l'amorce du coucher de soleil.

Robert ne put donc s’empêcher d’envoyer son drone saluer une dernière fois le lac Trasimène et l’amorce du coucher de soleil.
© Madhubi Wilmotte

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

Et ensuite, il leur fallut bien s'embarquer pour regagner la "terre ferme".Au revoir les amis, et merci pour cette belle journée !

Et ensuite, il leur fallut bien s’embarquer pour regagner la « terre ferme« .
Au revoir les amis, et merci pour cette belle journée !
© Madhubi Wilmotte

.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

Cliquez sur la vignette pour obtenir l’agrandissement maximal.

.

.

.

.

.

Mon vécu personnel

.

Tam voulait du vécu personnel.

.

Tout au long des interviews, elle s’est donc évertuée à faire fondre ma carapace d’ancien psychiatre pour que je commence à parler de sentiments personnels plus intimes.

.

L’expérience a été intéressante pour moi car ce fut l’occasion d’explorer davantage mon actuel choix de vie et mon sentiment d’harmonie avec cet environnement particulier !

.

.

.

.

.

En guise de conclusion…

.

.

.

© Madhubi Wilmotte

.

.

.

.

.

Anciens articles

dans la même ligne

.

.

 

.

.

.

.

Les commentaires sont fermés.