Catégories
Traduire
    Traduire depuis:

    Traduire vers:

Pour nous suivre:
  • RSS Feed
  • Subscribe via Email
expatriation

Cartes postales d’antan : 5 – Histoire de la navigation sur le lac Trasimène (1)

.

.

Cartoline del passato

5   –  Breve storia della navigazione

sul lago Trasimeno  (1)

.

.

.

Quai des traghetti du lac Trasimène au petit port de Passignano sul Trasimeno   -   29/09/2011.

Quai des traghetti du lac Trasimène au petit port de Passignano sul Trasimeno    –    29/09/2011.

.

Ne pas oublier de cliquer sur les prochaines photos pour les agrandir !

.

.

Per i nostri amici italiani

.

Questo articolo è una traduzione, con in più un contributo supplementare di informazioni e illustrazioni, della prima parte di un post molto interessante pubblicato sul sito Web dell’ ARBIT.

.

Suggerimento ai nostri amici italiani:

.

(1)   leggere il testo italiano cliccando qui.

.

(2)   guardare poi l’iconografia aggiunta qui sotto.

.

.

.

.

Préambule

.

Pour ceux qui ne l’auraient pas déjà fait, la compréhension de cet article implique d’avoir préalablement lu le premier article de cette série :

.

Cartes postales d’antan :   1  –  Introduction

.

Les cartes postales mises à notre disposition ne permettent pas toujours de dater leur ancienneté avec certitude.

Certaines seront donc accompagnées de la mention « non daté » ou la date proposée sera suivie d’un point d’interrogation pour signifier que la datation proposée ne peut pas être certifiée.

.

.

.

Articles déjà publiés dans cette série

.

.

.

.

Introduction

.

L’essentiel de cet article résulte de la traduction d’un post publié en italien sur un de nos sites amis, celui de l’ ARBIT, association dédicacée aux barques traditionnelles du lac Trasimène qui constitue incontestablement un véritable patrimoine culturel.

.

Les cartes postales utilisées ont été gracieusement mises à notre disposition par notre ami Marco Pignattini, patron du restaurant « Al Coccio  » de Magione.

.

.

.

1

.

Fin du XIXème au début du XXème siècle

Des flottilles privées

.

.

Ferdinando Cesaroni, député de Cortona et propriétaire du château de Montalera à Panicale et de l’Isola Polvese, possédait deux embarcations :

.

le bateau à vapeur « Albinia », portant le prénom de son épouse.

le bateau à l’essence « Giulia », portant lui le prénom de sa fille.

.

.

Le marquis Guglielmi disposait d’une véritable petite flotte pour amener ses invités et son personnel à son palais, la Villa Isabella, à l’Isola Maggiore.

Pour bien comprendre cela, il faut se rappeler que, durant leurs séjours à l’ Isola Maggiore, les marquis Guglielmi avaient en moyenne 40 invités par jour.

.

Cette flotte se composait des éléments suivants :

.

L'Umbria au débarcadère situé au pied de la Villa Guglielmi à l'Isola Maggiore.

L’Umbria au débarcadère situé au pied de la Villa Guglielmi à l’Isola Maggiore.

.

Click below to continue – Clicca sotto per il seguito – Cliquez ci-dessous pour la suite

.

.

1)   deux bateaux à vapeur et roues à aubes, les « Umbria » et « Siena »;

.

L'Oso, bateau à hélice du marquis Guglielmi   -   Il navigue ici sur le lac Trasimène en provenance de l'Isola Maggiore.

L’Oso, bateau à essence et hélice du marquis Guglielmi –  Il navigue ici sur le lac Trasimène en provenance de l’Isola Maggiore.

.

2)   un bateau disposant d’un moteur au naphte et d’une hélice, l’ « Oso »;

.

De gauche à droite, le Sirena, l'Umbria, le Trasimeno (?) et l'Oso.

De gauche à droite, le Sirena, l’ Umbria, le Trasimeno (?) et l’ Oso, quittent la pointe sud de l’Isola Maggiore et son moulin.

.

3)   deux bateaux à moteur, les « Sirena » et «Bufalo »;

4)   une embarcation en fer, le « Trasimeno ».

.

.

.

2

.

Premières lignes pour le public

.

 

1905

Società di navigazione del Trasimeno

.

1905 - Le "Concordia", bateau à vapeur de la "Società di navigazione del Trasimeno" (Passignano).

1905    –    Le « Concordia« , bateau à vapeur de la « Società di navigazione del Trasimeno » (Passignano).

.

Le 1er mai de cette année, le « Concordia », bateau à vapeur, entre en service après une période d’essai.

La société avait son siège à Passignano.

.

Le "Concordia" naviguant entre les Isola Maggiore et Minore et le pontile de Passignano.

Le « Concordia » naviguant entre les Isola Maggiore et Minore et le pontile de Passignano.

.

En 1907, la première reine d’Italie, Margherita de Savoie, utilisa le « Concordia » au départ de Passignano sul Trasimeno pour venir loger à l’Isola Maggiore.

Jusque-là simple bourgade de pêcheurs, Passignano connut rapidement une nouvelle notoriété après cette visite royale.

.

Novembre 1905 - Horaire et tarif du "Concordia".

Novembre 1905 – Horaire et tarif du « Concordia ».

.

.

.

1911

.

Une nouvelle société

de navigation publique ?

.

Et le drame !

.

Modèle réduit du canot à moteur incriminé dans la tragédie du 9/09/2011  -  Cette maquette, au 1:6, a été réalisée par les maquettistes de Pontassieve. à l'occasion du centenaire de cette tragédie

Modèle réduit du canot à moteur incriminé dans la tragédie du 9/09/2011 – Cette maquette, au 1:6, a été réalisée par les maquettistes de Pontassieve. à l’occasion du centenaire de cette tragédie

.

Cette année, trois associés, Fabbroni Enea, Lana Giovanni et Piastrelli Francesco, constituèrent ensemble une société et acquérirent un canot automobile(motoscafo).

.

Les années 1910 - Motoscafo (canot à moteur) navigant le long de la rive de l'Isola Maggiore.

Les années 1910 Motoscafo (canot à moteur) navigant le long de la rive de l’ Isola Maggiore.

.

Les années 1910 - Autre vue d'un motoscafo (canot à moteur) navigant le long de la rive de l'Isola Maggiore.

Les années 1910   –   Autre vue d’un motoscafo (canot à moteur) navigant le long de la rive de l’ Isola Maggiore.

.

Ils le mirent à l’eau dans le lac Trasimène dans le but de l’expérimenter en vue de la création d’un service public de navigation.

.

Le 9 septembre 1911, ils organisèrent une excursion payante.

Malheureusement le canot coula à proximité de Castiglione del Lago et quatorze passagères se noyèrent.

.

On incrimina le manque d’expérience de l’équipage, la surcharge en passagers, l’absence de moyens de sauvetage sur le motoscafo (canot à moteur).

.

.

.

3

.

1927 – 1943

Un tournant majeur

.

Società Anonima Navigazione Trasimeno

S.A.N.T.

.

Années 30 - Affiche publicitaire de la Société Anonyme de NavigationTrasimeno.

Années 30 – Affiche publicitaire de la Société Anonyme de Navigation du Trasimène.

.

Cette société fut mise sur pied par le commandant Giovanni Buitoni.

La création de cette société de navigation constitua un tournant majeur dans la circulation sur et autour du lac Trasimène.

Elle allait se consacrer tant au transport des voyageurs qu’à celui des marchandises.

.

Carte des différentes traversées assurées par les bateaux de la S.A.N.T. sur le lac Trasimène.

Carte des différentes traversées assurées par les bateaux de la S.A.N.T. sur le lac Trasimène.

.

Elle organisa également une liaison automobile de San Feliciano à Perugia.

.

La société s’équipa progressivement d’une flotte finalement constituée par :

.

1928 - Le "Castiglione del Lago".

1928   –   Le « Castiglione del Lago« .

.

1)   un bateau, le « Castiglione del Lago »;

.

1929 à 1939 - Autres représentations du "Castiglione del Lago".

1929 à 1939   –   Autres représentations du « Castiglione del Lago« .

.

1939   -   Un bateau de la S.A.N.T. accosté au pontile de Castiglione del Lago.

1939  –   Un bateau de la S.A.N.T.  accosté au pontile de Castiglione del Lago.

.

2)   l’ « Agilla », une barque à moteur;

3)   deux motoscafi, le « Perugino » et le « Trasimeno ».

.

.

Le graphique ci-dessous visualise le nombre annuel de passagers du dernier trimestre de 1927 jusqu’en 1939 inclus.

.

Nombre annuel de passagers de la S.A.N.T., du dernier trimestre 1927 à la fin de 1939.

Nombre annuel de passagers de la S.A.N.T., du dernier trimestre 1927 à la fin de 1939.

.

On constate qu’après un début en fanfare, le nombre de passagers décrut nettement pour se maintenir au niveau de plus ou moins 7.000 par an.

.

.

Le 8 septembre 1943, date de l’annonce publique par les Alliés de la capitulation italienne,

la  « Società anonima Navigazione Trasimeno »  mit fin à ses activités.

.

.

.

.

.

.

Les commentaires sont fermés.